Vincent Faucheux a commencé à chanter en solo ses propres textes et musiques en 1989, il se prêtait à l’écriture depuis son adolescence.


Son goût pour la chanson remonte à son enfance où le « Teppaz » familial tournait au rythme de Ferrat et Reggiani qu’affectionnait sa mère ou ceux de musique classique que son père écoutait le dimanche matin.

 

Après avoir jeté beaucoup de brouillons de chansons, il décide d’en peaufiner quelques-uns et finit par se composer un répertoire. C’est ainsi qu’après avoir chanté à 4 ans « Les élucubrations » d’Antoine, il chante à 26 ans ses propres créations.

 

En 1991, il rencontre le guitariste, Etienne Maneuvrier qui deviendra dès lors son accompagnateur et l’auteur de plusieurs mélodies de ses chansons. Ensemble, ils promènent leurs spectacles sur plus de 150 scènes.


Depuis 2008, la jeune flûtiste, Mélanie Miolin les a rejoints.

Les textes de Vincent Faucheux respirent l’air du temps et reflètent ses préoccupations, ses espoirs, ses doutes, son goût pour la vie. D’aucuns diraient que ce sont des chansons à texte, il préfère parler de chansons de parole.


Première partie de Cora Vaucaire, Francesca Solleville et Allain Leprest, il enregistre une cassette de 10 de ses titres en 1995. Son goût pour les grands auteurs le conduit à créer en parallèle de ses propres spectacles, un récital consacré à Louis Aragon auquel s’ajoute une exposition de manuscrits originaux du poète concocté par son ami Arnaud Leblanc.

En 2008 il crée un spectacle Jean Ferrat encouragé par le chanteur lui-même.

Depuis la disparition de l’artiste ardéchois en 2010, ce spectacle est souvent joué en hommage à celui que Vincent Faucheux considère comme un des plus grands de la chanson.
>> Voir le site exposition Ferrat

 

Outre la chanson, Vincent Faucheux est instituteur et directeur d’école maternelle. Après une période où il exerçait avec passion la pédagogie Freinet, il a décidé de s’orienter sur la Maternelle qui lui permet de continuer son enseignement auprès des enfants sans occasionner les difficultés engendrées par cette pédagogie tout en restant fidèle à sa ligne de conduite : celle de tenter d’amener les élèves à la découverte, à la connaissance tout en respectant les capacités de chacun.

>> Voir site pédagogie Freinet

Après un mandat en tant que conseiller municipal, Vincent Faucheux fut élu maire en 2001. Cette responsabilité est un véritable engagement qu’il assume avec intérêt en compagnie de son équipe municipale tentant d’appliquer au mieux les aspects humains d’une politique de Gauche.

On ne peut parler au chanteur sans qu’il n’embraye sur son petit élevage d’ânes.

Depuis, 1989 quand il a acquis Anatole, Vincent aime particulièrement ses moments magiques de partage avec ses ânes. Une bonne douzaine sont nés à La Gouacherie où il habite et quatre d’entre eux contribuent chaque jour à lui apporter du bonheur.